Etude de Médecins du Monde sur la situation dans la Bande de Gaza

Épuisement, panique, syndromes dépressifs : la population de Gaza souffre

 

 Les souffrances psychiques et physiques des Palestiniens de la bande de Gaza sont mises en lumière dans un rapport présenté hier par Médecins du monde (MDM) sur l’impact de l’embargo international et des attaques de l’armée israélienne sur la santé de cette population enclavée. Le rapport décrit « une population épuisée, un système de santé qui ne cesse de se dégrader au fil des mois, une économie qui s’est effondrée et des infrastructures vitales en grande partie détruites ». Près de 85 % des personnes auditionnées par MDM dans le cadre de cette enquête, ont été confrontées à un évènement traumatisant dans les jours précédant la consultation : 60,4 % ont évoqué des franchissements du mur du son à très basse altitude par l’aviation israélienne, près de 49 % des bombardements.
Ces évènements créent « un sentiment de panique », notamment chez les plus jeunes, les femmes, les personnes âgées. Ils provoquent notamment une augmentation des fausses couches et des naissances prématurées. « Irritations, insomnies, rêves récurrents, syndromes dépressifs » et parfois syndrome posttraumatique en sont les traductions cliniques, souligne le Dr Micheletti, alors que les troubles mentaux sont en hausse constante.
De même, avant l’opération militaire israélienne, 40 % des personnes interrogées prenaient moins de trois repas par jour, mais en juillet, elles sont plus de 90 % à avoir déclaré en prendre encore moins. L’anémie touchait, en avril 2006, près de 70 % des enfants de la bande de Gaza contre 52 % en décembre 2005, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Début juin, 23 % des patients mettaient plus d’une semaine pour se rendre à leur consultation. En juillet, le délai moyen a été multiplié par quatre, souligne MDM.
Fin juin, 70 % des personnes interrogées disposaient d’un accès à l’eau courante, mais ce pourcentage tombe à 32,5 % au moment de « l’incursion » israélienne, tandis que « l’approvisionnement a subi de fortes discontinuités » dans les structures de soins.
Par ailleurs, la destruction, au premier jour de l’opération israélienne, de la centrale électrique de Nuseirat qui alimente Gaza a quotidiennement privé les hôpitaux d’électricité pendant plusieurs heures.
Le rapport montre également la difficulté d’effectuer une étude dans un territoire enclavé et occupé. L’armée israélienne s’est théoriquement retirée de Gaza depuis 2005, mais elle y effectue des opérations depuis juin dernier (faisant à ce jour plus de 300 morts parmi les Palestiniens). Ainsi, l’enquête lancée le 27 juin a été interrompue deux jours plus tard par l’opération militaire israélienne « Pluie d’été », nécessitant un second volet le 3 juillet.
En tout, un échantillon représentatif de 1 487 personnes consultantes en médecine générale dans cinq hôpitaux (sur 19) et 10 centres de santé (sur 78) de la bande de Gaza ont été interrogées.
Avec 1,4 million de Palestiniens, la bande de Gaza connaît une densité de population parmi les plus élevées au monde (6 000 habitants par km2), 54 % vivant avec moins de 1,35 USD par personne et par jour, selon les données internationales, pour un taux de chômage avoisinant les 40 %.
Le président de MDM, Pierre Micheletti, dans un entretien à l’AFP, qualifie ce rapport de « piqûre de rappel » à l’intention de la communauté internationale. Pour lui, la guerre au Liban ou les offensives israéliennes comme celle de Beit Hanoun, le 8 novembre (19 civils palestiniens tués), « occultent le problème de fonds : la bande de Gaza est une zone volontairement maintenue sous respiration artificielle », notamment par l’embargo international décrété après l’élection du Hamas début 2006.

 

L’Orient le Jour, 17 novembre 2006

 

~ par libertefemmespalestine sur novembre 17, 2006.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :